Accueil / Actualités / Edition 2018 / Lacoste Ladies Open de France (LET) : Caudal s’installe sur le podium

Lacoste Ladies Open de France (LET) : Caudal s’installe sur le podium

Anne-Lise Caudal mène la délégation tricolore à l’issue du premier tour du Lacoste Ladies Open de France. À l’aise malgré des conditions de jeu délicates, la Basque pointe au troisième rang après son superbe 67 (-4).

Pour sa première au Golf du Médoc Resort, le Lacoste Ladies Open de France n’a pas connu les débuts ensoleillés espérés. Entamé dans la grisaille matinale, le premier tour du tournoi tricolore s’est disputé dans des conditions compliquées une bonne partie de la journée. Au programme, du vent et de la pluie pour les 108 joueuses de cette 28e édition. Dans ces conditions, les 6 461 mètres du parcours des Châteaux ont souvent semblé bien longs aux golfeuses du Ladies European Tour.

Caudal à l’aise dans le vent

Ce fut notamment le cas pour Anne-Lise Caudal, auteur d’un début de partie remarquable avec quatre birdies sur l’aller et aucune fausse note à signaler. La joueuse basque passait même un temps à -5 après un nouveau birdie au 11, avant de poster son seul bogey du jour sur le trou suivant. « Le retour a été plus difficile, explique-t-elle. J’ai commencé à rater mes mises en jeu, ce qui a rallongé mes deuxièmes coups. C’est un parcours qui demande beaucoup d’énergie car il est long et cela peut devenir compliqué si l’on rate ses mises en jeu. Mentalement c’est éprouvant, mais je me suis bien accrochée et j’ai réussi à rendre un bon score qui me satisfait pleinement. »

Avec une carte de 67 (-4), la double lauréate sur le LET partage, à l’issue de cette première journée, la troisième place avec l’Espagnole Silvia Banon et la Suédoise Lynn Carlsson. Devant, deux joueuses sont parvenues à se détacher : la Sud-Africaine Nicole Garcia (65,-6) et la jeune Suédoise Julia Engström, première leader après son impressionnant 64 (-7).

Herbin et Schaeffer-Calmels dans le Top 10

Céline Herbin

Ce premier tour aura particulièrement souri aux joueuses tricolores puisqu’outre Caudal, deux autres Bleues prennent place dans le Top 10 provisoire. Dernière Française titrée à domicile (en 2015), Céline Herbin est dans le coup pour rééditer son exploit après son très bon premier tour en 68 (-3). La Normande joue pourtant cette semaine sans ses clubs habituels, perdus dans les transports depuis une dizaine de jours, mais est tout de même parvenue à poster quatre birdies pour un seul bogey. « Le long jeu a été très bon, ce qui explique ce bon début de tournoi, confie-t-elle. Le putting n’a en revanche pas été si bon. J’ai joué avec un putter qui ne correspond pas à mes réglages habituels et cela s’est vu. J'ai eu du mal à faire sortir la balle en ligne aujourd'hui. Mais le score est là, je suis contente d'avoir eu ce très bon long jeu. »

À ses côtés au sixième rang, Jade Schaeffer-Calmels avait pourtant mal lancé son tournoi avec un bogey sur le par 5 du trou numéro 2. Mais l’Alsacienne a ensuite réalisé un sans-faute agrémenté de quatre birdies, grâce en partie à un petit jeu très performant. « Les averses ont rallongé le parcours aujourd’hui, raconte-t-elle. On a dû taper de longues cannes, mais en contrepartie, les greens pitchaient un peu plus. J’ai bien putté et j’ai rentré un chip cet après-midi ce qui m’a bien aidé. En tous cas, ça n'avait rien à voir avec mon niveau de jeu d’hier au pro-am. Donc je suis ravie de voir que le boulot que j'ai fait hier soir avec François, mon caddie et mari, a payé aujourd'hui. »

Les Bleues placées

Marion Ricordeau

Deux autres Françaises pointent aux portes du Top 10 à l’issue de ce premier tour. Alignée dans la première partie, la locale de l’étape Emma Grechi a profité de sa connaissance parfaite du parcours pour rendre un très bon 69 (-2). Avec quatre birdies pour deux bogeys, la joueuse du Letas fait aussi bien que Marion Ricordeau, elle aussi comme à la maison au Médoc où elle s’était imposée à deux reprises lors du Grand Prix PGA Schweppes. Les deux jeunes femmes partagent la 12e place, un coup devant une Isabelle Boineau d’une constance à toute épreuve avec 17 pars et un birdie ce jeudi (25e,-1). 

Seule autre Tricolore à avoir résisté au parcours des Châteaux, Manon Mollé suit à la 34e place après sa journée dans le par (71) ponctuée de quatre birdies pour autant de bogeys. Émie Peronnin, Valentine Derrey, Astrid Vayson de Pradenne, Justine Dreher, et Inès Lescudier partagent quant à elle la 45e place, un coup au-dessus du par.


Par Sébastien CACHARD-BERGER
6 septembre 2018