Accueil / Actualités / Edition 2020 / La journée ensoleillée de Lucie Malchirand

La journée ensoleillée de Lucie Malchirand

Aux côtés des professionnelles anglaises Charlotte Thompson et Gabriella Cowley, la jeune amateur française Lucie Malchirand occupe la tête de l'open de France après un premier tour en 68 (-3).

Malgré ses dix-sept ans, Lucie Malchirand a fait preuve ce jeudi d'une remarquable maturité pour renverser une situation mal embarquée lors du premier tour du Lacoste Ladies Open de France. Auteur d'un bien mauvais départ – un double bogey dès le 1 après un drive embarqué à gauche – la joueuse de Marseille-La Salette est parvenue à reprendre rapidement le dessus : « Après cette erreur, mon but était juste de faire des pars, de prendre des greens en régulation. J'ai fait un beau birdie au 3, qui m'a permis de me remettre dans ma partie, mes routines. J'ai ensuite eu pas mal de réussite au putting, j'ai quelques birdies qui sont tombés et j'ai super bien tapé la balle », a-t-elle déclaré tout sourire en sortant du recording.

Avec pas moins de six birdies contre un unique bogey au 13, la joueuse de l'équipe de France dames a rendu une carte de 68 (-3). « Je suis contente d'avoir reçu une invitation pour ce tournoi, qui est mon premier à ce niveau chez les pros. Et le fait d'avoir bien commencé me motive beaucoup pour la suite ! » La numéro 12 au classement mondial amateur partage ce jeudi soir la tête de l'open de France avec les Anglaises Charlotte Thompson et Gabriella Cowley. Un coup derrière en 69 (-2) suivent l'Espagnole Laura Gomez Ruiz, la Suédoise Jenny Haglund et l'Argentine Magdalena Simmermacher.

Lucie Malchirand

Disputé sous une forte chaleur, ce premier tour n'a globalement pas souri aux Françaises. Sur les dix-sept engagées dans cette 30e édition, une seule autre accompagne Lucie Malchirand sous le par : Anne-Charlotte Mora. Alors qu'elle pointait à +2 après cinq trous, la Nantaise a bataillé pour ramener un bon 70 (-1) qui la place septième. « J'ai tapé mes fers un peu plus près des drapeaux que d'habitude, et mon driver était plutôt droit, donc c'était plus facile pour mettre les putts ! C'est mon premier open de France puisque je suis passée pro en janvier, donc c'est vraiment super », a-t-elle déclaré après sa partie. Avec une carte de 71 (par), Anne-Lise Caudal pointe à une prometteuse 17e position, à trois coups seulement des leaders. Et juste derrière en 72 (+1), Émie Peronnin, Céline Herbin, Joanna Klatten et l'autre amateur tricolore Agathe Laisné se partagent la 28e place.


Par Alexandre MAZAS
17 septembre 2020