Accueil / Actualités / Edition 2016 / Lacoste Ladies Open de France : Jade Schaeffer et Alexandra Vilatte-Farret quatrièmes

Lacoste Ladies Open de France : Jade Schaeffer et Alexandra Vilatte-Farret quatrièmes

Jade Schaeffer et Alexandra Vilatte-Farret mènent le clan tricolore à l’issue du premier tour du Lacoste Ladies Open de France. Avec leur carte de 67 (-3), les deux Françaises comptent quatre coups de retard sur l’Anglaise Florentyna Parker, seule en tête (-7).

>>> Les scores en direct

>>> L'album photo d'Alexis Orloff

Un grand sourire apparaît sur le visage de Jade Schaeffer. Occupée à répondre à nos questions, la double vainqueur sur le LET vient tout juste d’apercevoir le nom d’Alexandra Vilatte Farret à ses côtés en haut du leaderboard. Les bras levés, le pouce en l’air et un grand sourire sur les lèvres, la jeune femme se retourne pour féliciter à distance sa copine qui bavarde à quelques mètres de là. Les deux Françaises ont de quoi se réjouir. Après un premier tour quasi-parfait, elles partagent en effet la quatrième place du Lacoste Ladies Open de France à l’issue du premier tour. Devant, l’Anglaise Florentyna Parker a frappé fort avec une énorme carte de 63 (-7). Un coup de mieux que l’Américaine Beth Allen (-6), deuxième de l’ordre du mérite du Ladies European Tour. « Mais elles ne joueront pas -7 tous les jours, se rassure Jade Schaeffer, très heureuse de sa performance du jour. Je suis contente de moi. J'ai fait peu d'erreurs. J'appréhendais le début du retour, car c'est un peu le moment chaud de ce parcours, mais je l'ai passé sans bobo. J'étais contente, et je me suis dit que c'était le bon moment pour enclencher les birdies en rentrant quelques putts sur la fin. » Mission réussie avec trois birdies aux 12, 15 et 17 pour une carte finale de 67 (-3) et une quatrième place provisoire.

Vilatte-Farret : « Je n'ai fait aucune erreur »

Quatrième également, Alexandra Vilatte Farret l’a elle joué sobre ce jeudi. Quinze par et trois birdies pour la pharmacienne souriante après cette bonne journée. « J'ai joué moyennement, pour être honnête, mais je n'ai fait aucune erreur, expliquait-elle après sa partie. Je me suis toujours retrouvée en milieu de green, ou avec des chips proches pas trop difficiles. Et j'ai mis trois coups pas trop loin du drapeau qui m'ont permis de faire trois birdies. Il ne s'est rien passé d'extraordinaire, mais je n'ai pas fait de faute, donc c'est bien. » En plein travail technique avec son coach Fabrice Julienne, la joueuse de 33 ans n’est pas encore totalement réglée sur le parcours, mais peut compter sur son cadet de mari pour ne pas s’impatienter. « J'apprends à être plus positive, plus calme, et avec mon mari au sac c'est plus facile. Chantaco est un parcours qu'il faut savoir négocier, ne pas agresser. Aujourd’hui, j'ai réussi à être patiente et à ne pas m'affoler même quand mes putts ne sont pas tombés au début. » Une gestion efficace qui pourrait lui permettre d’aller chercher un premier Top 10 à l’Open de France.

Herbin, un eagle pour finir

Tenante du titre, Céline Herbin abordait elle cette semaine dans le Sud-Ouest avec ambition. Et malgré une journée en dent de scie, la native d’Avranches peut encore penser au doublé. Impeccable du tee au green (16 greens en régulation), la joueuse du LPGA a eu un petit plus de mal au putting. Une mise en jeu dans la rivière au 17 (bogey) aurait même pu lui coûter cher au leaderboard. Mais un coup de fer 8 millimétré au 18 allait changer tout ça. « J’avais 120 mètres pour le drapeau après mon drive et mon coup de fer était parfait. » A tel point qu'il terminait sa course directement dans la boîte pour lui offrir son deuxième eagle du jour (après celui du 15) et une carte de finale de 68. « C’est plutôt sympa de terminer là-dessus. Je n’ai pas eu l’impression d’avoir raté un coup aujourd’hui mais je fais trois bogey un peu bêtes. Au final, mon score n’est pas si mal, je n’ai pas à me plaindre. » Son -2 lui permet d’occuper pour le moment la 7e place du tournoi.

Fortunes diverses pour les 16 autres tricolores engagées cette semaines à Chantaco. Auteur d’un très bon 69 (-1), Isabelle Boineau occupe le 12e rang. Un coup devant Gwladys Nocera, Marion Ricordeau et Céline Boutier, toutes trois dans le par après ce premier tour.


Par Sébastien Cachard-Berger, à Chantaco
6 octobre 2016